Le meilleur spectacle flamenco de Barcelona

Le Tablao de Carmen regroupe dans un lieu original les artistes flamenco les plus talentueux. Cet espace, décoré dans le style d'un amphithéâtre andalou, favorise une proximité intime entre les artistes et le public.
Vous pouvez dîner ou prendre un verre tout en appréciant le spectacle.
Le lieu, l'atmosphère et le spectacle font voyager le visiteur dans le temps et l'espace.

Avec plus de 30 ans d'expérience, le Tablao de Carmen est, depuis son ouverture, une référence dans le monde du flamenco, à Barcelone mais aussi en Espagne.
"Tablao" décrit le lieu public où on vient voir du flamenco. Cela vient du mot "tabla", matériel dont est composé la scène, qui apporte une sonorité parfaite pour écouter les talons des danseurs.

CARMEN AMAYA

"Carmen", pour Carmen Amaya. Le Tablao de Carmen a été crée en hommage à la grande danseuse de flamenco Carmen Amaya (Barcelone 1918-Begur 1963), qui était une amie intime de la famille fondatrice du lieu.
Elle n'est encore qu'une petite fille lorsqu'en 1929, elle danse au Poble Espanyol, au même endroit où se trouve aujourd'hui le Tablao de Carmen, devant le roi d'Espagne, Alphonse XIII, à l'occasion de l'inauguration du pavillon qui représentait l'Espagne à l'Exposition Universelle.

CARMEN AMAYA

À tout juste 12 ans, elle fait déjà partie de l'une des compagnies de danse les plus prestigieuses du moment.
Son ascension vers la gloire est fulgurante et internationale. C'est donc de son vivant qu'elle devient une légende. Elle reste encore aujourd'hui une icône du flamenco. Toujours fière de ses origines barcelonaises, Carmen triomphe dans les plus grands théâtres d'Europe, des États-Unis et d'Amérique du Sud. Elle est saluée et admirée par de grandes personnalités du XXe siècle telles que Charlie Chaplin, Fred Astaire, Picasso, Jean Cocteau, Orson Welles, Marlon Brando, président des États Franklin Roosevelt ...

Personne ne pourra la remplacer

Elle apprend à danser seule.
Elle disait : "C'est la mer qui m'a appris à danser".

C'est la première danseuse à avoir porté un pantalon pour danser, provoquant un grand débat à l'époque.
En 1941, elle fait griller des sardines dans sa suite de l'hôtel Waldorf Astoria à New York, brûlant des tables d'appoint à 900 dollars pièce et utilisant le sommier comme barbecue. Sa tournée entamée en 1936 ne s'achève qu'en 1947.

Elle souffre d'insuffisance rénale mais sa manière de danser élimine les toxines et la maintient en vie. La nuit où Carmen décède (à 46 ans), Antonio Gades, danseur de flamenco, fait la tournée des Tablaos de Barcelone en pleurs et demande à arrêter tous les spectacles de flamenco de la soirée.

POUR LES MOMENTS SPÉCIAUX

Patio typique de Cordoue, notre Patio Cordobés est l'endroit idéal pour prendre un verre avant le spectacle ou pour organiser un concert privé. C'est à cet endroit précis que Carmen Amaya a dansé à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1929.